Logo2015

En découdre

Théâtre de Valère

Pour traiter plus spécifiquement de la schizophrénie, tout en la
démystifiant, Luc Tartar privilégie dans le texte d’En découdre,
la forme chorale, l’alternance d’une langue abrupte et d’envolées
lyriques. Sensible à la singularité de cette écriture dramatique
qui n’épargne aucun des sentiments de perte, d’impuissance et
de douleurs qui traversent l’héroïne ainsi que ses proches,
François Marin signe une mise en scène douce et délicate de cet
hymne à la vie qui rend compte de la fragilité humaine.

Big_dark_square_4c3c554f391f5d1fda38f81b27330497